Retour
Imprimer la page Imprimer la page
Edito de Benoist Lombard – Eletter du 8 mars 2018

LOMBARD Benoit_Studio Harcourt EP_4x3_H low_6509Eletter

Chères consœurs, chers confrères,

2017 fut encore une année où l’édifice réglementaire a accaparé les élus et permanents de votre organisation syndicale.

Il a fallu préparer, avec l’ensemble des acteurs de notre écosystème, l’application des textes européens qui encadreront nos activités plurielles pour les années à venir.

La CNCGP a pu faire prévaloir ses revendications tant à Bruxelles qu’auprès de la Haute administration française. C’est ainsi que la DDA ne s’appliquera qu’à compter du 1er octobre 2018 tandis que nous, CIF, bénéficions d’un report bienvenu de trois mois pour la transposition de MIF2. Sans nos combats, nous n’aurions eu ces victoires. Si l’AMF nous a soutenus, c’est parce qu’elle nous connaît mieux. Depuis son plan stratégique 2013-2016, les CGP que nous sommes lui sont (enfin) apparus comme des acteurs majeurs de la gestion privée française, comme des acteurs qui méritaient une régulation dédiée, non mixée avec les professionnels du M&A aux prestations si différentes. Nous nous en félicitons.

Les enjeux d’hier, régulation et digitalisation, sont devenus notre quotidien ; nous sommes préoccupés par ces mutations, qui peuvent être des forces de demain. L’anticipation de ces évolutions est et demeure la base des réflexions de votre association.

Au-delà de l’accompagnement qui est notre mission, nous devons asseoir notre position de leader incontournable. C’est là notre feuille de route. L’évolution constante des outils que la CNCGP met à votre disposition est autorisée par la croissance de vos effectifs, par le renforcement de nos équipes, par l’engagement de vos élus.

Vous l’aurez constaté, le marché tend à se concentrer ; des acteurs importants parmi nos membres émergent, vos entités s’étoffent, votre business se développe.

C’est une force que la CNCGP met en avant, non seulement pour vous, mais aussi pour les épargnants que vous conseillez. Nous avons fait connaître cette force aux nouveaux élus de la Nation qui ont alors pu associer la voix de la CNCGP aux décisions majeures qui veulent redessiner le cadre de nos futures prestations.

Les lois de finances de 2018 ont rebattu les cartes des stratégies patrimoniales, la loi PACTE apportera des changements, le budget 2019 est déjà en préparation. La CNCGP est associée à l’élaboration de ces textes. Nous sommes sollicités, entendus, écoutés. Le temps que notre équipe consacre à la défense de vos intérêts n’est pas compté. Nous sommes présents car nous sommes connus et reconnus.

Cette année marquera la dernière période de mon deuxième mandat, il ne s’achèvera pas sans l’effort que vous méritez tous.

Je m’y consacrerai.

Je vous donne rendez-vous le 26 mars pour notre Assemblée générale.

Benoist Lombard
Président

Edito publié dans le rapport annuel 2018.

Les informations de la chambre

Prise de parole

» Voir toutes les vidéos

L'actualité en temps réel
@twitter