Retour
Imprimer la page Imprimer la page
Edito de Bertrand Lefeubvre – Eletter du 22 11 18

Chère adhérente, cher adhérent,

L’approche de la fin de l’année est l’occasion de dresser un bilan sur la situation du contrat RCP dont vous bénéficiez, en tant qu’adhérents de la CNCGP.

Depuis plusieurs années et grâce au travail mené par la Commission RCP, la CNCGP bénéficie d’excellentes conditions RCP. Nous ne modifierons pas le contenu de notre contrat en 2019, ni en termes de montants de garanties et franchises, ni en termes de tarification.

L’offre RCP de la CNCGP, c’est d’abord un contrat 1ère ligne qui prévoit notamment une garantie pour l’ensemble des activités de CGP jusqu’à 4 200 000 € par sinistre, par activité, sans limite par an, une assistance en cas de contrôle AMF – ACPR (50 000 €), une protection juridique avec service d’assistance juridique en ligne, accompagnement dans différents domaines (ex : relations contractuelles avec vos partenaires, litiges avec un salarié ou avec un bailleur).

Ce sont également des aménagements de tarif pour les jeunes installés.

C’est aussi un contrat 2nde ligne par lequel vous pouvez obtenir des plafonds de garantie complémentaires selon trois options de 2 à 7 millions.

L’action menée par la Chambre en matière de prévention des risques et les efforts entrepris en matière de formation permettent de constater une diminution constante du nombre de sinistres depuis 2013.

Mais nous le voyons au quotidien, le niveau d’intervention et de professionnalisme des CGP est plus élevé, les situations patrimoniales de nos clients sont plus complexes. De ce fait, la nature et les montants de sinistres sont de plus en plus élevés et cela impacte les résultats de notre contrat RCP.

Aussi, je vous encourage vivement à souscrire ce contrat 2nde ligne, d’autant que la commission RCP a obtenu des améliorations applicables dès le 1er janvier 2019 (pour les consulter, cliquez ici).

Enfin, la commission RCP travaille actuellement, et en relation étroite avec le courtier de la CNCGP, sur une offre d’assurance cyber-risques.

L’autre sujet sur lequel je voudrais insister est celui de la médiation. Comme vous les savez, la réglementation vous impose de désigner un médiateur pour l’ensemble de vos activités. La CNCGP vous recommande d’opter pour le CMAP qui présente plusieurs avantages, notamment un coût maîtrisé (100 €), un médiateur unique (excepté pour l’activité de CIF). Nous vous rappelons par ailleurs l’importance d’associer l’assureur à la médiation pour éviter le risque d’exclusion de garantie.

Je vous souhaite une excellente fin de semaine et vous donne rendez-vous au Sommet BFM Patrimoine le 6 décembre prochain au CESE (pour vous inscrire, c’est ici).

Bertrand Lefeubvre
Vice-président de la CNCGP et président de la commission RCP

Les informations de la chambre

Prise de parole

» Voir toutes les vidéos

L'actualité en temps réel
@twitter