Espace privé

Retour
Imprimer la page Imprimer la page
Edito de François Auvillain – Eletter du 20 juillet 2017

Portrait CNCGP, le 24 mars 2016 au siège à Paris avant le conseil d'aministration.

Chères consœurs, chers confrères,

C’est en tant que secrétaire de la Chambre et président de la commission Admission que j’ai le plaisir de vous présenter nos travaux.

Depuis l’année dernière, la commission Admission a entamé sa mue. Compte-tenu de l’évolution de notre écosystème, elle s’est vu confier des dossiers parfois complexes et par conséquent a dû adapter ses critères d’admission (pour rappel, la CNCGP a élaboré un schéma permettant de découvrir le process d’admission à la Chambre).

Les candidats à l’admission ont plusieurs profils : les nouveaux entrepreneurs et les cabinets issus d’autres associations.

Parmi les nouveaux entrepreneurs, on recense les plus jeunes, qui ont appris le métier dans l’un de nos cabinets ou en banque privée et qui souhaitent voler de leurs propres ailes.

Ensuite, il y a ceux qui souhaitent se reconvertir. Dotés le plus souvent d’une fibre commerciale et d’une formation, atouts indispensables pour s’établir comme CIF et exercer dans de bonnes conditions, beaucoup ont tendance à vouloir mener de front plusieurs activités, parmi lesquelles celle relative au métier de CIF n’apparaît pas clairement. Notre rôle est alors de vérifier la motivation professionnelle réelle de notre futur confrère ou consœur.

Enfin, nous recevons des candidatures de confrères CIF, membres d’autres associations, qui reconnaissent la qualité des prestations de la CNCGP et en mesurent la valeur ajoutée. Cette situation nous réjouit particulièrement. La sélection est alors simple : leur parcours et leur compétence nous permettent de valider très rapidement leur dossier.

Par ailleurs, nous étudions les dossiers de salariés de tous âges, embauchés par nos cabinets. C’est une tendance de fond, qui correspond à l’impérieuse nécessité de nous structurer, de nous renforcer, ne serait-ce que pour remplir nos obligations réglementaires.

Le bilan de ce premier semestre est donc globalement très satisfaisant. Il s’inscrit dans la ligne de ce que je vous ai présenté lors de notre congrès en mars dernier. Au 30 juin, nous étions 1371 cabinets et 2236 adhérents, soit une augmentation nette de 51 cabinets et de 89 adhérents sur les six premiers mois de l’année.

Ce très bon résultat est d’abord dû évidemment à la nouvelle équipe de permanentes de la Chambre. Comme vous le savez, la CNCGP a renforcé le pôle Gestion des cabinets et Admission par l’embauche d’une nouvelle permanente qualifiée. L’objectif était simple : réserver un accueil convivial et organisé de manière à faciliter l’arrivée de nouveaux candidats, et assurer une meilleure disponibilité et une hotline de qualité à l’ensemble de nos adhérents.

Le pôle est composé de deux permanentes : Patricia Guyot-Walser, qui lui a donné une nouvelle impulsion pour notre plus grande satisfaction. Son souci de toujours apporter le maximum de soutien et d’informations aux candidats ou adhérents est unanimement apprécié. Elle a été rejointe en avril par une jeune juriste, Sarah Cohen, qui travaille dans le même esprit.

Mais ce résultat est aussi celui des présidents de région qui s’impliquent dans le recrutement de nouveaux membres et réalisent une présélection des candidats. Leur rôle est indispensable et leur appréciation des dossiers est fondamentale.

Enfin, comme tous nos élus et nos permanentes, vous êtes nos meilleurs ambassadeurs. Vous connaissez sans doute des confrères non membres de la Chambre ou de nouveaux potentiels désireux de devenir CGP, vous pouvez les inciter à rejoindre la CNCGP !

Profitez bien de vos moments de détente pendant cet été.

Bien confraternellement,

François Auvillain
Président de la commission Admission

Les informations de la chambre

Prise de parole

» Voir toutes les vidéos

L'actualité en temps réel
@twitter