Retour
Imprimer la page Imprimer la page
La représentation des courtiers d’assurance, un des objectifs de la CNCGP pour 2019

Des adhésions en hausse
 

Pour la CNCGP, l’année 2018 s’est achevée sous les meilleurs auspices. Le nombre des cabinets en gestion de patrimoine adhérents a enregistré une augmentation de plus de
5 %, soit 82 nouveaux cabinets. Ce qui situe l’association dans une dynamique comparable à celle de l’année précédente lorsque 79 structures l’ont rejointe.
Pour les conseillers, personnes physiques, la progression de 8 % est également significative. L’association compte désormais dans ses rangs 201 membres supplémentaires, contre 165 en 2017.
Au 31 décembre, la Chambre a dépassé le cap des 2.500 CGP représentés dans près de 1.500 entreprises.
Cette évolution est d’autant plus significative qu’elle intervient dans un contexte particulier : en 2018, le régulateur a restreint le périmètre de l’activité de conseils en investissement financier (CIF) en excluant les conseils en haut de bilan.

Une croissance qualifiée

Avant toute chose, ce sont des CGP multi-accrédités qui ont rejoint la Chambre.  En effet, le statut de CIF est seulement l’une des composantes de l’activité de ces experts du conseil en gestion privée.
Ces derniers disposent de la compétence juridique appropriée (CJA) mais aussi d’une pluralité de statuts d’intermédiaires, en courtage d’assurance (IAS), en immobilier, et en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP).
La CNCGP demeure le syndicat dont les membres cumulent le plus de statuts. Le dernier rapport ORIAS le mentionne, parmi ses adhérents, ils sont 70 % à se prévaloir du statut de CIF, d’IAS et d’IOBSP. De quoi conférer à la CNCGP une pleine légitimité pour relever les défis qui se présenteront en 2019.

La CNCGP sera association de courtiers d’assurance et d’IOB

L’année qui s’ouvre sera celle de l’entrée dans une nouvelle ère pour la CNCGP. Aujourd’hui, association de conseillers en investissement financier, demain, c’est naturellement qu’elle aura vocation à devenir association de courtiers en assurance et d’IOB.

Un terrain connu

Pour mener à bien ce projet, la CNCGP échange de manière régulière avec la Direction Générale du Trésor. Celle-ci structure sa réforme à venir sur la base du travail déjà mené par les associations de CIF.
La CNCGP est régulièrement écoutée et entendue par l’administration, ce dont elle se félicite.
Au profit de ses membres, une réflexion est en cours pour simplifier leur adhésion tant sur un plan administratif que financier.

Des changements à prévoir dans la représentation syndicale 

De par son importance, cette évolution structurelle est tout de même de nature à rebattre les cartes de la représentation associative.
A destination des courtiers non-inscrits à la CNCGP, mais qui en partagent les ambitions, à savoir un conseil patrimonial à haute valeur ajoutée, une offre de bienvenue leur sera réservée.

Une vigilance maintenue

L’objectif que portent les autorités publiques de créer de nouvelles instances de régulation des intermédiaires ne doit pas s’inscrire en contradiction avec l’intérêt de leurs adhérents. C’est un point sur lequel la CNCGP entend faire prévaloir ses principes déontologiques forts.
Par exemple, il ne s‘agit pas qu’un organisme de formation en relation capitalistique ou personnelle avec l’équipe dirigeante serve à son enrichissement.
Ainsi, à propos des formations spécifiques au courtage, la CNCGP a d’ores et déjà retenu une solution reposant sur un prestataire externe.

Une nouvelle équipe à la tête de la CNCGP

L’année 2019 sera également marquée par un changement de direction à la tête de l’association, des élections seront organisées lors de l’Assemblée générale qui se tiendra le 27 mars 2019 à Paris.

Les informations de la chambre

Prise de parole

» Voir toutes les vidéos

L'actualité en temps réel
@twitter